Encadrement musical (12e saison)

PODOLAK Michel, Chef de l'Orchestre Symphonique (OS)
Voir sa fiche

Né en 1963, Michel Podolak étudie l'écriture, l'analyse et l'orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (avec notamment Serge Nigg et Claude Ballif) et obtient trois premiers prix. Parallèlement, il a le privilège de travailler la direction d'orchestre avec de grands maîtres, tout particulièrement Jean Fournet et Charles Bruck (à l'école Pierre Monteux, aux Etats-Unis).

Bien au-delà de la technique, ils lui enseignent le respect de la musique et des musiciens, comment vivre une oeuvre, lui donner du style... Michel Podolak se perfectionne aussi en suivant les master-classes de Pierre Dervaux, Manuel Rosenthal, Ferdinand Leitner (Mozarteum, Salzbourg).

En 1991, il est lauréat de la Fondation Menuhin. Directeur artistique de l'Orchestre Paris-Rive Droite de 1983 à 1992, de l'Orchestre de Jeunes Alfred Loewenguth de 1984 à 1989, il explore un répertoire allant de l'époque baroque à nos jours (Decoust, Macias, Hersant...). Dans le domaine lyrique, il travaille à l'Opéra de Nice en 1991 dans la production des "Noces de Figaro'1, et de décembre l994 à avril 1995 comme chef des choeurs du Grand Théâtre de Tours et chef assistant.

Il y dirige aussi un spectacle, "Une soirée chez Rossini", mis en scène par Michel Jarry. Michel Podolak a eu l'occasion de se produire avec l'Orchestre National d'île-de-France, l'Orchestre philharmonique de la Radio Hollandaise, l'Orchestre tchèque Bohémia-Podebrady... D'autre part, il anime régulièrement des formations au management dans lesquelles il confronte les métiers de chef d'orchestre et de chef d'entreprise.

DUBOST-BICALHO Emmanuèle, Chef du Chœur Symphonique (CS)
Voir sa fiche

E.DUBOST-BICALHO est initialement clarinettiste et musicologe. Elle a obtenu un premier prix d'Histoire de la Musique au CNSMP. Elle pratique la direction de choeur depuis 1982 et a encadré de nombreux choeurs d'adultes et d'enfants.

De 1988 à 1992, elle suit les cours de direction de choeur au centre d'art polyphonique de paris avec Homero MAGALHES. En 1991, elle est lauréate du Concours de bourses de france télécom. Cette bourse lui assure une année de formation au centre d'art Polyphonique et la possibilité de travailler avec de grands noms du chant choral: Stéphane CAILLAT, Arlette STEYER, John POOLE, Guy REIBEL, Roland HAYRABAIDIAN et Eric ERICSON.

BILLARD Sébastien, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Après des études au Conservatoire National de Région de Rouen où il obtient les premiers prix de lecture instrumentale, musique de chambre, harmonie et un premier prix d'excellence en clarinette, Sébastien Billard décide de se consacrer à la direction d'orchestre. Il entre au Conservatoire National de Reims où il étudie avec Messieurs Koch et Béreau et obtient en 1990 un Premier Prix de direction d'orchestre.

La même année, Sébastien Billard entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y travaille l'écriture avec Jean-Claude Raynaud, l'analyse et l'orchestration avec Michaël Lévinas et la direction d'orchestre avec Jean-Sébastien Béreau. Il suit également les master-classes de Maître Chung. En 1993, il obtient l'unique Premier Prix de direction d'orchestre au CNSMP.

Sébastien Billard dirige les orchestres d'Avignon et de Nancy lors de sessions organisées pour des jeunes chefs d'orchestre. De septembre 1993 à juin 1996, il assure la direction musicale des orchestres symphonique et de chambre du Conservatoire National de Région de Rouen avec lesquels il multiplie les concerts à Rouen, Paris, au festival des Falaises Musicales et crée en France des oeuvres d'Andreï Golovine.

En 1996, il prend la direction musicale des Choeurs de Rouen-Haute-Normandie et est nommé chef adjoint de l'Orchestre de la Garde Républicaine en 1997.

A la tête du Choeur et Orchestre des Grandes Ecoles depuis 1994, il assure pour la saison 1997-1998 la direction musicale de la Grande Formation.

SARCOS Jean-Philippe, Chef du Chœur Philharmonique (CP)
Voir sa fiche

Dès l'âge de 14 ans, Jean-Philippe Sarcos dirige son premier choeur et son premier orchestre tout en poursuivant parallèlement des études de chant, piano et composition. Il obtient notamment un premier prix au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Jacques Casterede.

A 19 ans, il décide de se consacrer principalement à la direction de choeur et d'orchestre ; il travaille à la direction d'orchestre avec de nombreux chefs, tels Pierre Dervaux, Jean-Sébastien Bereau, Gérard Devos et Dominique Rouits et obtient la licen-ce de direction d'orchestre de 1'Ecole Normale de Musique de Paris.

Pour la direction de choeur, c'est au contact du grand chef allemand Gerhard Schmidt Gaden, directeur du Tôlzer Knabenchor, qu'il trouve sa voie Il est chef de choeur agréé par le Ministère de la Culture.

Bien que très attiré par la musique ~0tnantique~ il s'intéresse de près à la musique baroque en travaillant notamment pendant 3 ans dans la classe d'interprétation de William Christie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Il est directeur musical de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Palais Royal et de l'Orchestre du Palais Royal (avec lequel il a déjà donné plus de 200 concerts en France et à l'étranger).

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan