Encadrement musical (25e saison)

AUDINOVSKI Sylvain, Chef de l'Orchestre Symphonique (OS)
Voir sa fiche

Alors étudiant en classes préparatoires, il découvre à 19 ans la passion de la musique et de la direction d'orchestre ; huit ans plus tard, il a dirigé plus de soixante concerts et fait ses débuts à l'opéra dans Tosca, dans une interprétation saluée par le public (Grand Dôme de Villebon, St. Vincent Le Texier, Catherine Manandaza, Marc Souchet, mise en scène de Samuel Sene, 21 Avril 2005). Multiple lauréat du CNSMDP, prix projet passion de la Région Ile-de-France, prix SACEM, il a étudié la direction d'orchestre au CNSMDP puis s'est perfectionné en Allemagne dans la Hochschule für Musik Detmold (classe de Kh-Bloemeke).

Sa double capacité à présenter et à diriger les concerts est très appréciée, et lui doit de nombreux succès, notamment avec l'Ensemble de Cuivres d'Ile-de-France (Paris). Parmi ses plus grands concerts, citons Till Eulenspiegel de Strauss (Allemagne, 2005), le concert anniversaire du bicentenaire d'Hector Berlioz (Paris, 2004), L'Europe à portée de notes (Paris, 2005), Grands choeurs d'Opéra (région parisienne, 2005), les Vêpres solennelles de Mozart (Paris, 2004), Carmina Burana (Paris, 2003). Depuis 2002, il est le directeur musical du choeur et orchestre À Portée de Notes, dont le but est de dépoussiérer le concert classique, en permettant à de jeunes musiciens de jouer en orchestre.

Sa dernière production Les Amants de Légende, coréalisée avec le théâtre Armande Béjart (Asnières 3 novembre 2005), est le début d'une résidence dans ce théâtre : en 2006, il conçoit et dirige le concert Les 4 éléments à la tête de l'Orchestre Lamoureux. Sylvain Audinovski a créé lui-même de nombreuses pièces d'orchestre (compositions ou orchestrations, notamment pour l'Ensemble de l'Orchestre du Capitole de Toulouse et pour l'ONDIF). Il poursuit son travail avec les éditions Hachette, compose une création pour ensemble à plectres, et dirige le concert The Show must go on à Paris. Remarqué pour ses talents de pédagogue, il collabore depuis deux saisons à la conception et la présentation des concerts éducatifs de l'Opéra National de Paris et de certains orchestres parisiens (ONDIF, Colonne).

METZLER Patrizia, Chef du Chœur Symphonique (CS)
Voir sa fiche

Patrizia Metzler a occupé de 2007 à 2012 le poste de Chef du Chœur symphonique du COGE (Chœurs et Orchestres des Grandes Écoles). Un doctorat en direction et en littérature chorales de l'Université de l'Illinois d'Urbana-Champaign, obtenu en 2007, est venu couronner sa formation dans les domaines de la pratique d'exécution et de la musicologie, qu'elle a étudiées sous la direction des professeurs John Hill et William Kinderman, tout en approfondissant sa maîtrise de la direction de chœur avec Fred Stoltzfus. Elle a également été invitée à préparer et diriger un enregistrement d'œuvres de Viadana, Grandi, Scheidt et Forme, dont le disque accompagne la publication de l'anthologie consacrée par John W. Hill à la musique baroque. Son travail de recherche, soutenu par une bourse de la Presser Foundation obtenue en 2006, a donné naissance à une thèse sur les formes des parties pour chœur et des arias chez Bach. Elle s'intéresse tout particulièrement aux œuvres de Jean Sébastien Bach et de Georg Philipp Telemann, dont elle a fait sa spécialité. Son travail de direction repose à la fois sur sa créativité artistique et sur la rigueur de ses travaux de recherche.

Violoniste depuis sa prime jeunesse, Patrizia Metzler entreprend ensuite des études supérieures à l'Université de l'Illinois. Pendant son séjour aux États-Unis, elle accumule dix années d'expérience en enseignement et en direction. À l'Université de l'Illinois, elle dirige différents ensembles vocaux et est invitée à animer des master classes. En 2007, elle travaille en collaboration avec les chefs de chœur Frieder Bernius et Helmut Rilling. Sa première année en tant que Chef du Chœur symphonique du COGE est marquée par la préparation et la direction de deux œuvres majeures du répertoire pour chœur, Carmina Burana de Carl Orff et la Messe en mi Mineur d'Anton Bruckner. Pour la vingt-sixième saison du COGE, elle prépare la Messe en Ut de Mozart, donnée en janvier 2009, et dirige le Gloria et le Messie de Haendel en avril, avant d'entreprendre la préparation du Stabat Mater de Dvorak, qui clôt la saison en juin 2009.

Forte de son expérience de chef de chœur et d'universitaire, elle termine actuellement une étude du cahier d'esquisses Grasnick 5 de Beethoven, un recueil d'idées que le compositeur a intégré à sa Missa Solemnis. Publié aux Presses de l'Université de l'Illinois, ce travail comprendra un facsimilé complet, une transcription et un commentaire critique. Son expertise sur la question du processus créatif chez Beethoven lui vaut d'être conviée par le CNRS à participer en mai 2008 à une conférence lors de laquelle elle démontre l'influence fondamentale que peuvent avoir les annotations d'interprétation présentes dans les cahiers d'esquisses de Beethoven sur les choix d'interprétation modernes. Le texte de son intervention fera l'objet d'une publication par le CNRS, qui regroupera les contributions de tous les spécialistes ayant participé à cette conférence sur le processus de création.

POLONSKY Vsevolod, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Tout en participant à de nombreuses master-classes, Vsevolod Polonsky étudie la direction et la composition successivement au Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg (classes de M. Orekhov et M. Kukouchkine) et aux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Lyon (classe de G. Amy) puis de Paris où il achève ses études en 2001 dans la classe de J. Fürst.

Les compositions de Vsevolod Polonsky sont remarquées par six prix de concours internationaux, notamment lors du Concours Dutilleux en 1999 et du Concours du quatuor Molinari à Montréal dont il obtient les Premiers Prix.

Ses oeuvres ont été interprétées dans des lieux prestigieux tels que le Concertgebouw et dans le cadre des festivals d'Aix-en-Provence, Gaudeamus Music Week et Musique en Scène à Lyon.

En septembre 2003, il remporte le Prix Spécial du Public du 48ème Concours International de Jeunes Chefs d'Orchestre de Besançon (le Grand Prix n'étant pas décerné).

En décembre 2003, il reçoit le 5ème Award et le Prix de PWM Edition lors du 7ème Concours International de Chefs d'Orchestre Grzegorz Fitelberg. En 2002, il devient directeur musical des Choeurs et Orchestres des Grandes Ecoles.

En outre, il dirige l'Ensemble de Saxophones du CNSMD de Paris et est chef fondateur de l'ensemble Groupe Musique Nouvelle de Saint-Pétersbourg.

Il se produit également avec de nombreuses formations telles que l'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre national de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre national de Lyon, l'Orchestre national d'Ile-de-France, l'Orchestre national de Crimée, l'Orchestre Colonne.

SEGANTINI Silvio, Chef du Chœur Philharmonique (CP)
Voir sa fiche

Silvio Segantini a accompli ses études en Italie à la Fondation Guido d'Arezzo et à l'Université de Florence. Parallèlement à ses études en philosophie, il suit les cours de haut perfectionnement de direction chorale à la Fondation Guido d'Arezzo, avec comme professeurs entre autre Gary Graden, Diego Fasolis, Francesco Luisi et David James. Il prend ensuite des cours de perfectionnement à la Ruhruniversität, Bochum (Allemagne) et à la Cité de la Musique avec Eric Ericsson, Daniel Reuss et Anders Eby.

Depuis 1999, il travaille régulièrement en Italie avec le choeur de l'Université de Florence et Athestis Chorus, choeur professionnel de Este (Padua) qu'il prépare pour des concerts dirigés par des chefs, de renommés internationales, tels que Abbado, Chung, Viotti, Corboz dans les saisons de l'Accademia Santa Cecilia, Ferrara musica, Orchestra della Rai di Torino, Gran Teatro la Fenice de Venise.

Très intéressé par la musique chorale contemporaine, il assure en 2003 la direction artistique de la première édition du festival Audite Nova de Florence. Son engagement pour la musique contemporaine est reconnu par de nombreux compositeurs qui lui ont dédié des oeuvres pour choeur. En France, il collabore avec l'Ensemble Polyphonique de Versailles et, au sein du COGE, il a assuré successivement la direction du Choeur symphonique (en 2003), puis celle de l'ensemble des choeurs (symphonique, de chambre et ensemble vocal).

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan