Encadrement musical (26e saison)

TROUVÉ Laetitia, Chef de l'Orchestre Symphonique (OS)
Voir sa fiche

Après une formation théorique au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt qui lui a valu une première médaille d’harmonie et contrepoint, les premiers prix d’analyse, de culture musicale et d’orchestration, Laëtitia Trouvé, également prix de la SACEM, premiers prix de violon, de musique de chambre et de formation musicale, entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP), où elle obtient le Diplôme de Formation Supérieure avec les prix d’analyse et culture musicale.

En 1996 et 1997, elle est violoniste à l’Orchestre Français des Jeunes dirigé par Marek Janowski.

En 2002, elle reçoit le premier prix de direction d’orchestre avec la plus grande distinction et les félicitations du jury au Conservatoire Royal de Musique de Liège (Belgique).

Elle travaille avec Marek Janowski, Yutaka Sado et Giangiuli Gelmetti et dirige l’Orchestre des Concerts Lamoureux, salle Pleyel (Paris), l’Orchestre du festival de Sofia (Bulgarie), l’Orchestre Philharmonique de Liège (Belgique), l’Orchestre d’Harmonie de la Musique des Gardiens de la Paix (Paris), l’Orchestre Français des Jeunes, la Maîtrise de l’Opéra de Liège, la Maîtrise de Notre-Dame de Paris.

Aujourd’hui, elle dirige les orchestres du Conservatoire du Vème arrondissement et du Conservatoire municipal agréé de Vincennes, le chœur et l’orchestre Oya Kephale, l’orchestre symphonique Les Clés d’Euphonia, ainsi que l’orchestre symphonique du COGE (Chœur et Orchestre des Grandes Ecoles), dont elle est le directeur musical depuis septembre 2008.

METZLER Patrizia, Chef du Chœur Symphonique (CS)
Voir sa fiche

Patrizia Metzler a occupé de 2007 à 2012 le poste de Chef du Chœur symphonique du COGE (Chœurs et Orchestres des Grandes Écoles). Un doctorat en direction et en littérature chorales de l'Université de l'Illinois d'Urbana-Champaign, obtenu en 2007, est venu couronner sa formation dans les domaines de la pratique d'exécution et de la musicologie, qu'elle a étudiées sous la direction des professeurs John Hill et William Kinderman, tout en approfondissant sa maîtrise de la direction de chœur avec Fred Stoltzfus. Elle a également été invitée à préparer et diriger un enregistrement d'œuvres de Viadana, Grandi, Scheidt et Forme, dont le disque accompagne la publication de l'anthologie consacrée par John W. Hill à la musique baroque. Son travail de recherche, soutenu par une bourse de la Presser Foundation obtenue en 2006, a donné naissance à une thèse sur les formes des parties pour chœur et des arias chez Bach. Elle s'intéresse tout particulièrement aux œuvres de Jean Sébastien Bach et de Georg Philipp Telemann, dont elle a fait sa spécialité. Son travail de direction repose à la fois sur sa créativité artistique et sur la rigueur de ses travaux de recherche.

Violoniste depuis sa prime jeunesse, Patrizia Metzler entreprend ensuite des études supérieures à l'Université de l'Illinois. Pendant son séjour aux États-Unis, elle accumule dix années d'expérience en enseignement et en direction. À l'Université de l'Illinois, elle dirige différents ensembles vocaux et est invitée à animer des master classes. En 2007, elle travaille en collaboration avec les chefs de chœur Frieder Bernius et Helmut Rilling. Sa première année en tant que Chef du Chœur symphonique du COGE est marquée par la préparation et la direction de deux œuvres majeures du répertoire pour chœur, Carmina Burana de Carl Orff et la Messe en mi Mineur d'Anton Bruckner. Pour la vingt-sixième saison du COGE, elle prépare la Messe en Ut de Mozart, donnée en janvier 2009, et dirige le Gloria et le Messie de Haendel en avril, avant d'entreprendre la préparation du Stabat Mater de Dvorak, qui clôt la saison en juin 2009.

Forte de son expérience de chef de chœur et d'universitaire, elle termine actuellement une étude du cahier d'esquisses Grasnick 5 de Beethoven, un recueil d'idées que le compositeur a intégré à sa Missa Solemnis. Publié aux Presses de l'Université de l'Illinois, ce travail comprendra un facsimilé complet, une transcription et un commentaire critique. Son expertise sur la question du processus créatif chez Beethoven lui vaut d'être conviée par le CNRS à participer en mai 2008 à une conférence lors de laquelle elle démontre l'influence fondamentale que peuvent avoir les annotations d'interprétation présentes dans les cahiers d'esquisses de Beethoven sur les choix d'interprétation modernes. Le texte de son intervention fera l'objet d'une publication par le CNRS, qui regroupera les contributions de tous les spécialistes ayant participé à cette conférence sur le processus de création.

AZAN ZIELINSKI Aurélien, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Aurélien Azan Zielinski, lauréat, à 34 ans, du concours « Talents Chefs d'Orchestre 2012 » de l’Adami qui récompense, tous les deux ans, trois jeunes maestros particulièrement prometteurs, se voit inviter pour diriger, en 2013, des orchestres prestigieux comme l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre National de Lorraine, l’Opéra de Metz ou encore l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.

Si 2013 s’avère une année charnière dans la carrière d’Aurélien Azan Zielinski, son talent n’a pas attendu cette période pour être reconnu : en 2012, il remplace Joseph Swensen au pied levé à l’Orchestre de Chambre de Paris. En 2007, Yutaka Sado l’invite à diriger l’Orchestre Lamoureux alors qu’il n’a pas 30 ans. Il a assisté John Nelson à l’Orchestre de Chambre de Paris, Emmanuel Krivine à l’Opéra de Lyon et Jacques Mercier à l’Opéra de Metz.

Invité à l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Philharmonique de Sarajevo, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn … il s’est produit dans les salles de renom que sont le Théâtre des Champs Elysées, la salle Pleyel, la Cité de la Musique, le Casino de Paris, l’Arsenal de Metz, l’Opéra de Vichy, L’auditorium Reine Sofia à Madrid, le KKL de Lucerne, la salle Métropole de Lausanne, l’Opéra de Bombay … dans un répertoire vaste et éclectique qui fait aussi la part belle à la création de pièces de compositeurs actuels (Gilbert Amy, Jérôme Combier, Julien Dassié, Aram Hovannyssian, Liza Lim, Hector Parra).

Aimant nouer des liens forts avec les grands solistes, il a dirigé en concert Nicolas Dautricourt, Brigitte Engerer, Miguel-Angel Estrella, Philippe Jaroussky, Philippe Muller, Sarah Nemtanu, Xavier Phillips, Gérard Poulet.

Reconnu pour ses qualités de pédagogue, Aurélien Azan Zielinski a été nommé en 2009 Professeur de direction d’orchestre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Il est, depuis 2008, Directeur musical de la Philharmonie du COGE et a été, pendant plus de dix ans, Chef associé et Directeur musical des Orchestres de Jeunes Alfred Lœwenguth (OJAL).

Pour en arriver là, Aurélien Azan Zielinski s’est consacré, très jeune et avec succès, à la musique dans de multiples domaines (piano, violon, harmonie, analyse, orchestration et direction d’orchestre) avant d’obtenir à 23 ans son Prix de Direction d’Orchestre du CNSMD de Paris. Il a étudié le Grand Répertoire auprès de Janos Fürst, Jorma Panula et s’est perfectionné pour le Répertoire Contemporain auprès de Zolt Nagy, David Robertson et Pascal Rophé. Il a été lauréat de l’audition de « jeune chef » à l’Orchestre Lamoureux en 2007 et Finaliste au concours de « chef assistant » à l’Orchestre National de Montpellier en 2010.

SEGANTINI Silvio, Chef du Chœur Philharmonique (CP)
Voir sa fiche

Silvio Segantini a accompli ses études en Italie à la Fondation Guido d'Arezzo et à l'Université de Florence. Parallèlement à ses études en philosophie, il suit les cours de haut perfectionnement de direction chorale à la Fondation Guido d'Arezzo, avec comme professeurs entre autre Gary Graden, Diego Fasolis, Francesco Luisi et David James. Il prend ensuite des cours de perfectionnement à la Ruhruniversität, Bochum (Allemagne) et à la Cité de la Musique avec Eric Ericsson, Daniel Reuss et Anders Eby.

Depuis 1999, il travaille régulièrement en Italie avec le choeur de l'Université de Florence et Athestis Chorus, choeur professionnel de Este (Padua) qu'il prépare pour des concerts dirigés par des chefs, de renommés internationales, tels que Abbado, Chung, Viotti, Corboz dans les saisons de l'Accademia Santa Cecilia, Ferrara musica, Orchestra della Rai di Torino, Gran Teatro la Fenice de Venise.

Très intéressé par la musique chorale contemporaine, il assure en 2003 la direction artistique de la première édition du festival Audite Nova de Florence. Son engagement pour la musique contemporaine est reconnu par de nombreux compositeurs qui lui ont dédié des oeuvres pour choeur. En France, il collabore avec l'Ensemble Polyphonique de Versailles et, au sein du COGE, il a assuré successivement la direction du Choeur symphonique (en 2003), puis celle de l'ensemble des choeurs (symphonique, de chambre et ensemble vocal).

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan