Encadrement musical (31e saison)

PROUST Simon, Chef de l'Orchestre Symphonique (OS)
Voir sa fiche

Dynamique et sensible, le jeune chef d’orchestre Simon Proust a déjà de nombreux succès à son actif. Son désir de transmettre sa passion de la pratique orchestrale passe par un large répertoire, s’adressant à des musiciens et des publics d’horizons très différents.

Sa formation est marquée autant par son passé de percussionniste que par ses rencontres avec des grandes personnalités du monde musical, tels Alain Altinoglu, David Zinman, Pascal Rophé, Susanna Mälkki, Peter Eötvos, ou encore Bernard Haitink. Il est amené à diriger des formations aussi variées que l’Orchestre National des Pays de la Loire, ceux d’Auvergne et de Mulhouse, le chœur et la maîtrise de Notre Dame de Paris et, à l’étranger, l’Orchestre Philharmonique Janacek (République Tchèque) et l’Orchestre Symphonique de la Hongrie du Nord. Il termine actuellement un Master de direction d’orchestre dans la classe d’Alain Altinoglu au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Attaché aux pratiques amateurs et au travail avec les jeunes musiciens, il dirige depuis 2013 la formation symphonique du COGE (Chœurs et Orchestre des Grandes Ecoles), formation regroupant une centaine d’étudiants parisiens. Cette même volonté de partage l’encourage à créer en 2010 dans sa ville natale de Tours l’Ensemble Cartésixte réunissant également jusqu’à une centaine de musiciens amateurs et professionnels pour explorer les répertoires symphoniques et lyriques traditionnels et de création. Au-delà de ses concerts en région, l’ensemble se produit en soutien à de nombreuses associations et œuvres caritatives, mettant la solidarité au cœur de son activité artistique. Parallèlement, il enseigne la direction d’orchestre au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers, où il dirige les orchestres symphoniques et d’harmonies depuis 2013.

On pourra notamment le retrouver en juillet auprès de Marius Stieghorst lors des concerts des 30 ans de l’Orchestre des Jeunes du Centre dans l’immense Symphonie Alpestre de Richard Strauss, ainsi qu’à la tête de l’Ensemble Cartésixte dans le spectacle musical « L’invitation au voyage », créé en février dernier. Il s’envolera en Italie en octobre afin de diriger des créations françaises et italiennes dans le cadre de l’Exposition Universelle de Milan 2015.

PINEAU Frédéric, Chef du Chœur Symphonique (CS)
Voir sa fiche

Chef et enseignant passionné, diplômé d’Etat et titulaire du DNSPM (Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien) en direction d’ensembles vocaux depuis 2015, Frédéric Pineau a étudié au Conservatoire de Rouen où il est diplômé en direction d'orchestre et direction de chœur. Il obtient en 2010 son CAPES d’Education musicale et chant choral.

Il a étudié la direction de chœur avec Catherine Simonpietri, dans le cadre du Pôle Supérieur 93, et a suivi les enseignements de Paul Agnew, Daniel Bargier, Frieder Bernius, Nicolas Brochot, Philippe Caillard, Pierre Cao, Raphaël Pichon, Loïc Pierre et Lionel Sow. Il a bénéficié des conseils de chacun d’eux et a acquis à leurs côtés la rigueur dans l’interprétation des différents répertoires pour chœur ainsi que pour orchestre. Il a ainsi eu l’occasion de diriger des ensembles comme le chœur adulte de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, l'ensemble Pygmalion, le Kammerchor de Stuttgart, les chœurs de l'Orchestre de Paris ou le Czech Philharmonic Choir Brno (Damnation de Faust avec l’orchestre Les Siècles en 2018).

Frédéric Pineau commence ses études musicales et la pratique du chant à Rouen à la Maîtrise Saint-Evode ainsi qu’à la Maîtrise du Conservatoire, il intègre ensuite le Chœur de Chambre de Rouen. Il est aujourd’hui ténor dans les chœurs de l’Orchestre de Paris ainsi que dans le chœur de chambre de ce même ensemble, ce qui lui permet de travailler régulièrement avec de grands chefs français et étrangers et d'interroger sa propre pratique du chant.

En tant que professeur certifié de l'Education Nationale, Frédéric Pineau anime de nombreuses formations sur la pratique chorale, il donne notamment des cours de préparation à l'épreuve de direction de chœur pour l'agrégation de musique et dirige le chœur Discipulus (regroupant des chanteurs-enseignants de l'Académie de Rouen).

Il est responsable de la direction musicale de la Maîtrise Guillaume le Conquérant à Saint-Saëns en Normandie (classes à horaires aménagés à dominante vocale) ; en 2017, il crée le chœur de jeunes associé à cette dernière. Cette Maîtrise a interprété des créations de T. Machuel (L’Europe de mes rêves) et B. Coulais (Jardins) et collabore avec l'Orchestre Régional de Normandie, le quatuor Habanera, le Poème Harmonique, les Musiciens de Saint-Julien,... Depuis 2018, il est également directeur musical des classes CHAM de Forges-les-Eaux.

Depuis 2013, il est professeur de chant choral au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison, il crée en 2017 un "chœur à l'école" et crée en 2018 le « chœur d’étudiants » au sein de la même institution.

Frédéric Pineau intervient régulièrement sur des projets pédagogiques, socio-culturels, collaboratifs et participatifs mis en place par l’Orchestre Lamoureux, l’Opéra de Rouen (9ème symphonie de Beethoven en 2019) et la Philharmonie de Paris (Paris en fête en 2017, Le Monstre du Labyrinthe de J. Dove en 2018, Concert monstre Berlioz en 2019).

Après avoir été directeur musical du chœur Symphonique et du chœur Philharmonique du COGE (Chœurs et Orchestres des Grandes Ecoles à Paris) de 2012 à 2018, Frédéric Pineau assure actuellement et depuis 2012 la direction musicale et artistique du Chœur de Chambre de Rouen et celle du chœur du Crédit Coopératif depuis 2016.

Il se produit avec ces ensembles en France (Salle Pleyel, Philharmonie de Paris, Théâtre des Champs-Elysées, Petit Palais, Oratoire du Louvre, Palais de Tokyo…) ainsi qu’à l'étranger (Allemagne, Italie, Belgique), et dans de nombreux festivals (Festival du Val d’Arly, Musicales de Normandie,…), tant a cappella qu’avec piano ou orchestre (Orchestre Lamoureux, Les Siècles, Orchestre de Paris, Orchestre Régional de Normandie, Orchestre de l’Opéra de Rouen) ou lors de ciné-concerts (Grand Rex, Salle Pleyel). Il collabore alors avec des chefs comme M. Plasson (Centenaire Debussy au Théâtre des Champs-Elysées), F-X. Roth, T. Hengelbrock, B. Procopio, M. Romano…

Il explore un large répertoire allant de la musique de la Renaissance aux créations contemporaines (P. Hersant, T. Machuel, F. Krawczyk, H. Azoulay, A. Berland, S. Rivas) en passant par des œuvres méconnues ou rarement abordées, à l’image de certaines œuvres chorales issues des diverses traditions du monde qu'il se plaît à mettre en espace.

AZAN ZIELINSKI Aurélien, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Aurélien Azan Zielinski, lauréat, à 34 ans, du concours « Talents Chefs d'Orchestre 2012 » de l’Adami qui récompense, tous les deux ans, trois jeunes maestros particulièrement prometteurs, se voit inviter pour diriger, en 2013, des orchestres prestigieux comme l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre National de Lorraine, l’Opéra de Metz ou encore l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.

Si 2013 s’avère une année charnière dans la carrière d’Aurélien Azan Zielinski, son talent n’a pas attendu cette période pour être reconnu : en 2012, il remplace Joseph Swensen au pied levé à l’Orchestre de Chambre de Paris. En 2007, Yutaka Sado l’invite à diriger l’Orchestre Lamoureux alors qu’il n’a pas 30 ans. Il a assisté John Nelson à l’Orchestre de Chambre de Paris, Emmanuel Krivine à l’Opéra de Lyon et Jacques Mercier à l’Opéra de Metz.

Invité à l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Philharmonique de Sarajevo, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn … il s’est produit dans les salles de renom que sont le Théâtre des Champs Elysées, la salle Pleyel, la Cité de la Musique, le Casino de Paris, l’Arsenal de Metz, l’Opéra de Vichy, L’auditorium Reine Sofia à Madrid, le KKL de Lucerne, la salle Métropole de Lausanne, l’Opéra de Bombay … dans un répertoire vaste et éclectique qui fait aussi la part belle à la création de pièces de compositeurs actuels (Gilbert Amy, Jérôme Combier, Julien Dassié, Aram Hovannyssian, Liza Lim, Hector Parra).

Aimant nouer des liens forts avec les grands solistes, il a dirigé en concert Nicolas Dautricourt, Brigitte Engerer, Miguel-Angel Estrella, Philippe Jaroussky, Philippe Muller, Sarah Nemtanu, Xavier Phillips, Gérard Poulet.

Reconnu pour ses qualités de pédagogue, Aurélien Azan Zielinski a été nommé en 2009 Professeur de direction d’orchestre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne. Il est, depuis 2008, Directeur musical de la Philharmonie du COGE et a été, pendant plus de dix ans, Chef associé et Directeur musical des Orchestres de Jeunes Alfred Lœwenguth (OJAL).

Pour en arriver là, Aurélien Azan Zielinski s’est consacré, très jeune et avec succès, à la musique dans de multiples domaines (piano, violon, harmonie, analyse, orchestration et direction d’orchestre) avant d’obtenir à 23 ans son Prix de Direction d’Orchestre du CNSMD de Paris. Il a étudié le Grand Répertoire auprès de Janos Fürst, Jorma Panula et s’est perfectionné pour le Répertoire Contemporain auprès de Zolt Nagy, David Robertson et Pascal Rophé. Il a été lauréat de l’audition de « jeune chef » à l’Orchestre Lamoureux en 2007 et Finaliste au concours de « chef assistant » à l’Orchestre National de Montpellier en 2010.

SIMON Nicolas, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Nicolas Simon incarne l’esprit d’une nouvelle génération de musiciens, désireuse d’ouvrir la musique classique vers tous les publics.

Chef d’orchestre plein d’initiatives et de projets, il est fondateur et directeur artistique de la Symphonie de Poche et chef associé de l’orchestre Les Siècles. Il collabore régulièrement avec l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre de l’opéra de Rouen Haute-Normandie, l’Orchestre régional de Cannes – Provence Alpes Côte d’Azur et sera directeur musical de l’Orchestre des Jeunes de Palestine pour la tournée de l’été 2015. À partir des éditions de cette même année, il assume la codirection artistique du festival Les Musicales de Normandie.

Nicolas Simon fonde en 2000 l’ensemble instrumental VIBRATIONS, orchestre de chambre à la tête duquel il donne de nombreux concerts en France et à l’étranger. De cet ensemble naîtra une formation au projet novateur et ambitieux, la Symphonie de Poche, orchestre d’une dizaine de musiciens proposant sous ce format, grâce à de brillants arrangements, une approche généreuse et sans œillères de la musique classique.

Il est invité à diriger le London Symphony Orchestra, le SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg, l’Orchestre baroque de Durban (Afrique du Sud), l’Orchestre de chambre d’Auvergne, l’Orchestre de Poitou-Charentes.

Cette saison, il fera ses débuts avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de l’Opéra National de Lorraine, l’Orchestre de Picardie.

À l’opéra, il a collaboré en tant qu’assistant musical aux productions d’Idomeneo de Mozart au Théâtre de Caen et au Grand Théâtre du Luxembourg (Les Siècles. François-Xavier Roth. Yannis Kokkos), de Salomé de Richard Strauss au Théâtre-Auditorium de Bordeaux (Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine. Kwame Ryan. Dominique Pitoiset) ainsi que de Lakmé de Léo Delibes à l’Opéra Comique à Paris (Les Siècles. François-Xavier Roth. Lilo Baur).

Passionné par la transmission, il donne aux projets destinés aux jeunes musiciens et aux amateurs une place importante dans son activité. Il collabore avec la Philharmonie de Paris dans de nombreuses aventures humaines et artistiques fortes comme les orchestres Demos en Aisne et en Isère, Take a bow avec le LSO ou À toi de jouer avec Les Siècles, projets amenant à la pratique d’orchestre des jeunes amateurs. Il s’investit dans la vie musicale du département de l’Aisne à travers l’Orchestre Symphonique Départemental et l’Orchestre d’Harmonie Départemental qui associent jeunes, amateurs et musiciens des Siècles. Depuis avril 2014, il est le directeur artistique de l’Orchestre Philharmonique du COGE (Chœurs et Orchestres des Grandes Ecoles de Paris).

WARCOLLIER Béatrice, Chef du Chœur Philharmonique (CP)
Voir sa fiche

Après une formation de pianiste, Béatrice Warcollier s’oriente vers le chant qu’elle étudie au sein de la Maîtrise de Radio-France dirigée par Denis Dupays. Elle participe alors à de nombreux concerts, tournées et enregistrements sous la direction de prestigieux chefs tels que Seiji Ozawa, Kent Nagano, Charles Dutoit, Jean-Claude Casadesus, Paul Méfano…

Se tournant ensuite vers la direction de chœur et la direction d'orchestre, elle étudie avec Patrick Marco, Bernard Têtu et Valérie Fayet et est récompensée par le 1er prix du CNR de Paris et le Diplôme National d’Etudes Supérieures au CNSM de Lyon. Elle obtient parallèlement son prix de direction d’orchestre au CNR de Lille dans la classe de J.S.Béreau, le Diplôme d’Etat de Direction d’Orchestre, le Certificat d’Aptitude de Direction de Chœurs et Master de pédagogie.

Au cours de ces longues études portant entre autres sur l’opéra, l’oratorio, la musique contemporaine, la musique ancienne, elle bénéficie des conseils de grands chefs de chœur tels que Ching-Lien Wu, Alan Woodbridge, Tonu Kaljuste, Rachid Safir, Michel-Marc Gervais, Dominique Vellard, et chefs d’orchestre tels que Pascal Verrot, Claire Levacher, Dominique My, Gilbert Amy. Elle profite des échanges Erasmus pour partir étudier à la Sibelius Academy d’Helsinki en Finlande, dans la classe de Matti Hyökki.

Elle créé dès sa sortie du Conservatoire et dirige jusqu’en 2007 le Chœur Régional de Picardie, chœur de l’Orchestre de Picardie, dirigé par Pascal Verrot. Depuis 2009, elle est chef du Choeur de la Philarmonie des Grandes Ecoles (COGE). Elle a depuis 2011 pris la direction artistique de l’Orchestre Symphonique des Jeunes de Bruxelles.

Professeur de direction de chœur au Conservatoire Régional de Dijon elle a eu l’occasion de préparer des chœurs et solistes, notamment pour l’Opéra Bastille et l’Opéra de Lyon.

Le chœur professionnel Opella Nova, qu’elle a récemment créé, est programmé pour février 2013 à la Salle Pleyel dans Les Pêcheurs de perles de Bizet, direction Jacques Lacombe, avec Roberto Alagna.

SEGANTINI Silvio, Chef de l'Ensemble Vocal (EV)
Voir sa fiche

Silvio Segantini a accompli ses études en Italie à la Fondation Guido d'Arezzo et à l'Université de Florence. Parallèlement à ses études en philosophie, il suit les cours de haut perfectionnement de direction chorale à la Fondation Guido d'Arezzo, avec comme professeurs entre autre Gary Graden, Diego Fasolis, Francesco Luisi et David James. Il prend ensuite des cours de perfectionnement à la Ruhruniversität, Bochum (Allemagne) et à la Cité de la Musique avec Eric Ericsson, Daniel Reuss et Anders Eby.

Depuis 1999, il travaille régulièrement en Italie avec le choeur de l'Université de Florence et Athestis Chorus, choeur professionnel de Este (Padua) qu'il prépare pour des concerts dirigés par des chefs, de renommés internationales, tels que Abbado, Chung, Viotti, Corboz dans les saisons de l'Accademia Santa Cecilia, Ferrara musica, Orchestra della Rai di Torino, Gran Teatro la Fenice de Venise.

Très intéressé par la musique chorale contemporaine, il assure en 2003 la direction artistique de la première édition du festival Audite Nova de Florence. Son engagement pour la musique contemporaine est reconnu par de nombreux compositeurs qui lui ont dédié des oeuvres pour choeur. En France, il collabore avec l'Ensemble Polyphonique de Versailles et, au sein du COGE, il a assuré successivement la direction du Choeur symphonique (en 2003), puis celle de l'ensemble des choeurs (symphonique, de chambre et ensemble vocal).

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan