Echos de la presse

En 30 années d'existence, les Choeurs et Orchestres des Grandes Ecoles (COGE) ont bénéficié d'une couverture médiatique large dans la presse généraliste comme spécialisée ou étudiante dont voici une courte sélection. Nous attachons un soin tout particulier à rester en relation constante avec la presse étudiante (Figaro Etudiant, Journal des Grandes Ecoles, Grandes Ecoles magazine, Campus Mag,...) et les médias internes aux Ecoles :


Publication par le Syndicat des Journalistes de la Presse Périodique, janvier 2016

http://sjpp.fr/articles/71

Suite au ciné-concert Pirates des Caraïbes au Grand Rex : "Les cuivres, les cordes et les tambours de l'orchestre du COGE ont fait vibrer toute la salle, une belle harmonie cinématographique s’en dégagea".

Reportage au JT de 20h de France 2, 11 janvier 2014

http://www.francetvinfo.fr/cinema-et-musique-les-compositeurs-francais-a-l-honneur_502789.html

Article sur francetvinfo, 12 janvier 2014

http://culturebox.francetvinfo.fr/le-somptueux-concert-de-musiques-de-films-du-rex-147801

"Somptueux concert de musiques de films au Rex

Un orchestre exceptionnel

Rendons hommage en premier lieu à l’orchestre, la philarmonique du COGE, l’Association des Chœurs et Orchestres des Grandes Ecoles, qui fort de ses musiciens associés à une chorale d’exception se sont donnés à fond dans ce projet d’une exceptionnelle prestation. Tous ces musiciens et choristes, très jeunes, se sont révélés totalement impliqués dans cette valorisation et mise en avant de l’inventivité française en matière de musiques de films. (...)"

Article dans le Dauphiné libéré, 26 août 2013

 

Blog de Saint-Nicolas la Chapelle, 25 août 2013

"C'était, fantastique!

Notre petit village, a connu, ce dernier vendredi 23 août, un événement musical remarqué, le concert donné par l'orchestre du COGE, Chœur et Orchestre des Grandes écoles en stage d'été à la Maison familiale. L'interprétation qu'il a donnée de la Symphonie fantastique de Louis-Hector Berlioz a littéralement subjugué le nombreux public. Les éclats et les élans du romantisme passionné du compositeur ont rejoints durant une heure ceux du baroque des retables de l'église qui était l'écrin de cette communion entre les musiciens et les auditeurs, musiciens, amateurs, à quelques exceptions près, élèves des grandes écoles de Paris et Ile de France; auditeurs, locaux et estivants. Louis-Hector Berlioz n'avait pas trente ans quand fut crée la Symphonie fantastique, inspirée par la passion qu'il portait à la cantatrice irlandaise Harriett Smithson, toute la pièce est la traduction de cet amour qui se concrétisera par un mariage en octobre 1933 et sera traversé par bien des soubresauts. Lors de la soirée, les musiciens du COGE ont aussi donné, Ouverture, d'Olivier Rabet, né en en 1984 et présent dans la formation au pupitre de premier violon et un concerto pour violoncelle d'Edwar Elgar, interprété par Jérôme Lefranc qui a enthousiasmé le public et été rappelé maintes fois. Toutes ces œuvres ont bénéficié de la direction, toute de passion contenue, d'Aurélien Azan Zielinski, jeune chef qui est, entre autres fonctions, professeur de direction d'orchestre à la Haute école de Musique de Lausanne. Une belle conjonction de talents, d'écoute et aussi, dans les coulisses, d’organisation a fait vivre de riches heures aux colatains et à ceux qui aime le village."

http://stnicolaslachapelle.blogspot.fr/2013/08/cetait-fantastique_25.html

 

Edition du 19/20 France3 Franche-Comté, Dimanche 15 mai 2005

"A raison d'une vingtaine de concerts par an à Paris et en province [...] le COGE, première association de musique étudiante, bénéficie d'une vraie reconnaissance dans le milieu professionnel. [...] Le succès du COGE tient aussi à une logistique digne d'une entreprise culturelle : location de salles, organisation du transport de 300 artistes, des concerts, achat des partitions, contrats des professionnels..."

Aude Walker, paru dans le Figaro Etudiant du 7 avril 2005

"Les médias du domaine de la musique (France Musiques, Radio Classique, Lettre du musicien, Monde de la Musique,...) se posent également comme relais pour notre Association et les événements qu'elle organise, notamment grâce à la programmation ambitieuse d'un point de vue musical, une des caractéristiques de notre Association. Le COGE est aussi une mini « entreprise » culturelle qui loue des salles, organise le transport de 300 « artistes », achète ses partitions, engage des professionnels, presse les disques de ses concerts et doit assurer la vente de ses places pour pouvoir fonctionner."

Grandes écoles Magazine, novembre 2000

"Une organisation très professionnelle (...) première association musicale étudiante"

L'écho Républicain, 25 mai 1998

"Tous réunis par la même passion de la musique."

Jacques Doucelin, Figaroscope, 19 février 1997

"Le COGE : un orchestre d'élites."

Le Monde de la Musique, février 1997

"Les interprètes de La Création ont joué et chanté avec un élan et une flamme qui ne se sont démentis à aucun moment, captivant l'attention du public de la première note à la dernière."

Stuttgarter Zeitung, 17 juin 1991

"Quand nos futurs responsables et cadres chantent et jouent de la musique."

Les échos, 25 mai 1987

"Eine dynamisch bewegte Interpretation, als Beispiele für viele andere.

(Tr : Une interprétation émouvante et dynamique, des exemples pour beaucoup d'autres.)"

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan