Un pupitre pour chaque étudiant, chaque musicien

Si le COGE devait avoir un unique objectif, ce serait de proposer à chaque étudiant et à chaque musicien un pupitre permettant son épanouissement. Avec ses deux orchestres et ses trois choeurs d'effectifs et de niveaux différents, le COGE, depuis plus de trente-quatre ans, est à même de répondre à cet objectif fondamental qui a été à l'origine de sa création.

Une association pour tous les étudiants

Le COGE s'est toujours affirmé en tant qu'association étudiante, de sorte que ses formations sont ouvertes à tout étudiant motivé par la pratique de la musique d'ensemble.

Il est vrai que l'histoire de l'Association révèle qu'au départ, le COGE était constitué uniquement d'étudiants de Polytechnique et d'HEC. Mais le COGE a ensuite accueilli des élèves de Sciences Po et de l'ESSEC, avant d'effectuer son recrutement dans toutes les Grandes Ecoles de la région parisienne. Une grande ouverture à l'ensemble de la population étudiante s'est opérée par la suite, le COGE comptant aujourd'hui une bonne part d'étudiants des universités, ainsi que de jeunes actifs.

L'immense avantage de cette évolution progressive dans la variété des cursus suivis par les étudiants membres de l'association est de pouvoir aujourd'hui définir le COGE comme une véritable association inter Grandes Ecoles et Universités dont la grande cohésion s'obtient par le partage d'une passion commune : la musique d'ensemble.

Le fait d'insérer des professionnels au sein d'une association qui se veut étudiante pourrait être considéré comme une perte d'identité. La dérive consistant à effacer les musiciens étudiants au profit des professionnels est en effet relativement facile. Mais le fonctionnement du COGE est étudié afin qu'il reste avant tout une association étudiante, tant du point de vue de sa gestion, très démocratique, que d'un point de vue musical, les professionnels n'ayant qu'un rôle d'encadrement.

Ainsi, l'intervention de musiciens d'orchestre professionnels n'est là que pour guider le travail de chaque pupitre, le rôle même de chef de pupitre étant assuré, tant pendant les répétitions que lors des concerts, par les Cogistes les plus motivés.

Quant aux chefs d'orchestre et de choeur, s'ils sont effectivement professionnels, c'est avant tout pour garantir une direction musicale de qualité, et pour offrir aux étudiants la possibilité d'apprendre comme il se doit le travail dans un orchestre ou un choeur. Ce sont d'ailleurs les Cogistes qui choisissent les chefs, dont la présence est limitée à 5 ans afin que le COGE ne soit pas considéré comme les formations d'un chef, mais bien comme les formations des étudiants.

Enfin, il est à noter que le rôle des chefs est uniquement consultatif au sein du Bureau, les Cogistes ayant le pouvoir de décision.

Ainsi, l'intervention des professionnels est particulièrement encadrée, afin que le résultat entendu lors de nos concerts reste avant tout le fruit du travail et de l'investissement de chaque membre.

Une source d'épanouissement pour tous les musiciens

L'objectif premier des formations du COGE est de donner à tous les étudiants la possibilité de commencer, reprendre ou bien poursuivre leur pratique de la musique au sein d'orchestres et de choeurs de taille et de niveau différents.

Ainsi, tout étudiant, quel que soit son niveau musical, peut rejoindre la Formation Symphonique (80 instrumentistes, 100 choristes). Cette ouverture importante a pour objectif de permettre à tout étudiant de faire de la musique d'ensemble, que ce soit dans un choeur ou dans orchestre. Conformément à ce principe, l'accès à la Formation symphonique se fait sans audition. Mais l'encadrement professionnel exige beaucoup de sérieux des musiciens et réalise un travail approfondi des oeuvres, permettant l'obtention d'un très bon résultat lors des concerts.

La Formation de la Philharmonie (60 instrumentistes, 50 choristes) est constituée d'instrumentistes et de choristes expérimentés. C'est la raison pour laquelle le recrutement se fait sur auditions, dans le but d'obtenir un niveau homogène et plus élevé des musiciens. Là encore, l'objectif de cette sélection est de permettre l'épanouissement des musiciens ayant déjà acquis une bonne expérience musicale. Chaque saison, cette formation travaille 3 programmes particulièrement ambitieux.

L'Ensemble vocal (20 choristes) est constitué de chanteurs ayant une bonne expérience chorale. Son recrutement est exigeant, de sorte à obtenir une formation chorale d'un très bon niveau musical. Cet ensemble, dont les répétitions sont bimensuelles, monte deux à trois programmes par an, souvent axés vers la musique baroque ou a capella.

Enfin, les musiciens les plus confirmés et motivés de chaque pupitre pourront assurer le poste de chef d'attaque. Ils devront alors assurer la cohésion musicale du pupitre, notamment en donnant les conseils permettant la réalisation des souhaits du chef, et assureront les répétitions réalisées en pupitres séparés. Une expérience musicale souvent nouvelle et particulièrement enrichissante.

Dates des répétitions

Philharmonie

(chœur et orchestre)

Tous les LUNDIS soirs de 20h à 22h45/23h.

Formation symphonique

(chœur et orchestre)

Tous les JEUDIS soirs de 20h à 22h30/23h.

Ensemble vocal (chœur)

Un JEUDI soir sur deux à 20h.

Lieu des répétitions :

Télécom ParisTech (ENST)
49 rue Vergniaud, Paris 13e
M°6 Corvisart ou Glacière /
RER B Cité Universitaire

voir le plan