Encadrement musical (37e saison)

AGULLO Nicolas, Chef de l'Orchestre Symphonique (OS)
Voir sa fiche

Diplômé de l’Université Catholique d’Argentine en direction d’orchestre en 2009, Nicolas Agullo obtient le Prix de direction d’orchestre au CRR de Reims avec Rut Schereiner en 2013. Il se perfectionne auprès de Zsolt Nagy (CNSMDP), Peter Eötvös, Matthias Pintscher et Alan Gilbert.

Il a dirigé de nombreux orchestres et ensembles internationaux tels que l’Ensemble intercontemporain, l’Orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne, Savaria Szimfonikus Zenekar en Hongrie ou le Teatro Colon Academy Orchestra en Argentine. Il est régulièrement chef invité par l’Orchestre et Chœur des Universités de Paris, les Chœurs et Orchestres des Grandes Écoles en France ou l’Ensemble Garage en Allemagne. En 2018, il est invité à diriger l’Orchestre National de Lille. Depuis 2014, il travaille au sein de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, notamment en dirigeant des orchestres du projet Démos.

Né en Argentine, il participe à 17 ans au festival international « Guitarras del mundo » et enregistre un disque de guitare dédié à la musique traditionnelle argentine. Installé à Buenos Aires pour ses études supérieures, il exerce en tant que violoniste au sein des orchestres de la Radio Nationale et des orchestres typiques de tango. En tant que représentant de la musique argentine et sud-américaine, il est sollicité pour jouer au Grand Auditorium du Palais des Festivals de Cannes, la Cité de la Musique à Marseille, La Cigale, l’Institut Cervantes ou la Maison de l’Amérique Latine à Paris ainsi qu’en Europe et en Amérique du Sud.

Ses recherches musicologiques sur l’évolution de la musique argentine au XX° siècle publiées par EDUCA - Buenos Aires ont reçu une mention spéciale aux Prix Konex Musique Classique 2009 et ont été présentées au Salon international du livre de Buenos Aires en 2010.

NICOLAS Jean-Sébastien, Chef du Chœur Symphonique (CS)
Voir sa fiche

Diplômé d'Ecole Supérieure de Commerce, pianiste, chambriste et chanteur (classes de Hugues Leclère, Christine Fonlupt, Cédric Tiberghien et Christiane Stutzmann), Jean-Sébastien Nicolas est plusieurs fois lauréat du Conservatoire de Nancy (Médailles d'or & de Vermeille, 1ers prix de perfectionnement).

Après un détour par le milieu de la finance, il se consacre exclusivement à ses activités musicales depuis 2007 et collabore régulièrement à de nombreuses productions artistiques en tant que soliste ou chanteur associé, notamment pour les ensembles Arsys Bourgogne (Pierre Cao, Mihály Zeke), les Eléments (Joël Suhubiette) mais aussi Sequenza 9.3 (Catherine Simonpietri) et Solistes XXI (Rachid Safir) avec lesquels il participe à un grand nombre de créations contemporaines (IRCAM, Opéra de Paris, Carnegie Hall, Schaubühne - Theater Berlin, Theater Basel….).

Il est par ailleurs co-fondateur de l’ensemble vocal masculin VoxpoP, chef de chœur du groupe vocal Sine Nomine et codirecteur artistique des Petits Concerts Spirituels à Notre-Dame de Bonsecours.

GUDEFIN Jordan, Chef de l'Orchestre Philharmonique (OP)
Voir sa fiche

Jordan Gudefin est remarqué lors du prestigieux concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon en 2017 où il atteint la finale durant laquelle il dirige l'Orchestre National de Lyon. Il entame alors une carrière de chef d'orchestre.

De 2016 à 2018, il est chef assistant à l'Orchestre Français des Jeunes auprès de David Zinman, Dennis Russell Davies puis Fabien Gabel. En 2017, il est chef assistant de François-Xavier Roth à l'Opéra Comique dans la production du Timbre d'Argent de Camille Saint-Saëns avec l'orchestre Les Siècles. En 2018, il retrouve François-Xavier Roth à l'Opéra de Cologne dans la production de Die Soldaten de Bernd Alois Zimmermann. Il fait ses véritables débuts à l'opéra lors de la saison 2019 dans la production de La Grande Duchesse de Gerolstein de Jacques Offenbach avec le Gürzenich Köln Orchester. Depuis 2017, il est directeur musical de l'Orchestre Philharmonique du COGE à Paris.

Jordan Gudefin a l'occasion de collaborer avec plusieurs orchestres en tant que chef invité tels que l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l'Orchestre Symphonique de Mulhouse, l'Orchestre Régional Cannes PACA, l'Orchestre de chambre de Paris, l'Orchestre de l'Opéra de Rouen ou encore l'Orchestre Dijon Bourgogne.

Lors de son parcours au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de direction d'Alain Altinoglu, il reçoit également l'enseignement de plusieurs artistes de renommée internationale, parmi lesquels Esa-Pekka Salonen, Mikko Franck, Susanna Mälkki ou encore Paavo Järvi. Il collabore avec des formations prestigieuses comme l'Orchestre de Paris, l'Orchestre Philharmonique de Radio France et l'Ensemble intercontemporain.

Ses études sont couronnées par plusieurs prix en direction d'orchestre et en écriture ainsi qu'un diplôme d’État de direction d'ensemble instrumental.

Parallèlement à ses activités de chef d'orchestre, Jordan Gudefin compose pour diverses formations. En 2016 il reçoit le prix de la fondation Banque Populaire dans la catégorie compositeur.

Jordan Gudefin est citoyen d'honneur de sa ville natale de Saint Rémy (71).

Site internet : jordangudefin.com

BRETONNIÈRE Antoine, Chef du Chœur Philharmonique (CP)
Voir sa fiche

Après avoir découvert la musique par le biais du saxophone à l’âge de 7 ans, et Antoine Bretonnière intègre le Conservatoire de Nantes puis celui d’Angers jusqu’à l’obtention de son Diplôme d’Etudes Musicales.

Formé à la direction de chœur auprès de Valérie Fayet (chœur de l’ONPL, ensemble Seguido) puis de Catherine Simonpietri (Sequenza9.3), ainsi qu’au fil de masterclass avec divers interprètes tels que Frieder Bernius, Arlette Stayer, Konrad von Abel, Nicole Corti, Michael Gläser ou Denis Rouger, il s’oriente ensuite vers la direction d’orchestre pour approfondir et prolonger son parcours : au Conservatoire d’Evry avec Nicolas Brochot, puis au CNSM de Paris avec Philippe Ferro, Pierre Roullier, Martin Lebel…

Tout en se formant à la direction, Antoine Bretonnière intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2007 en écriture et obtient quelques années plus tard un Master à l’issue d’un cursus qui lui aura permis de travailler avec des musiciens tels que Thierry Escaich, Fabien Waksman, Olivier Trachier, Isabelle Duha ou encore Pierre Pincemaille. Il assurera d’ailleurs l’enregistrement des Antiennes oubliées de Thierry Escaich pour le label Indésens en 2010 et la création de l’opéra Epic Falstaff de Fabien Waksman à l’amphithéâtre de l’opéra Bastille en 2013.

Il obtient en 2008 le diplôme d’Etat de direction d’orchestre et enseigne depuis 2011 au Conservatoire de Pantin en tant que responsable des ensembles vocaux et instrumentaux et plus récemment comme professeur de direction de chœur.

En 2012, Antonin Rey lui propose d’assurer la création d’un ensemble vocal au sein de son association Les Possibles, compagnie ayant pour ligne directrice de promouvoir la création de formes artistiques s’affranchissant des préjugés habituels du concert classique, notamment en interrogeant les rapports au mouvement, à la scénographie, la magie, le conte…

Désireux d’associer à son métier de chef une pratique instrumentale concrète, Antoine Bretonnière choisit, à l’issue de ses études supérieures au CNSM, d’engager un (dernier ?) cycle de formation en chant lyrique auprès d’Elsa Maurus, ce qui lui permet d’obtenir un troisième diplôme d’études musicales au Conservatoire de Paris.

Il articule aujourd’hui son activité sur trois plans qu’il juge aussi complémentaires qu’essentiels : la direction et la collaboration artistiques avec des ensembles amateurs, semi-professionnels ou professionnels ; la création au travers de productions lyriques en opéra (notamment en collaboration avec la compagnie Plein Jour et Franck Krawcszik) et en récital ; la transmission d’une expérience à travers son poste d’enseignant au Conservatoire de Pantin.

BOURGOIN Gabriel, Chef de l'Ensemble Vocal (EV)
Voir sa fiche

Co-fondateur et Directeur Musical de l’ensemble La Cordée, Gabriel Bourgoin est chef d’orchestre et de chœur. Originaire de Champagne-Ardenne où il a très tôt commencé la musique par le violon puis le chant, son intérêt s’est ensuite porté sur la direction tant orchestrale que vocale, ce qui l’a conduit à Paris et à Lille au contact de Jean-Sébastien Béreau, Adrian McDonnell et Jean-Jacques Werner.

Admis dans les deux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et de Lyon, il y a obtenu ses diplômes de Direction (Nicole Corti, Philippe Ferro et Alain Altinoglu), de Culture Musicale, d’Analyse (Michael Levinas et Claude Ledoux), d’Ecriture (Olivier Trachier) et d’Orchestration (Denis Cohen).

Bénéficiant des conseils réguliers d’Alain Altinoglu et de Nicole Corti, Gabriel Bourgoin développe une direction centrée sur l’humain. Pour cela, il cherche à apporter une valeur ajoutée à ses concerts, notamment par la manière de les présenter et d’impliquer le public dans les programmes proposés. C’est pourquoi il a suivi en 2017 le cursus de médiation proposé par le CNSMDP et la Philharmonie de Paris.

Depuis plusieurs années, Gabriel Bourgoin a eu l’opportunité de diriger des ensembles professionnels tels que l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre des Gardiens de la Paix de Paris, l’Orchestre Colonne, les Orchestres de Mulhouse et d’Avignon et l’Orchestre National de la Hongrie du Nord ; ainsi que le chœur de l’Opéra d’Amsterdam, le chœur de la Sing Akademie de Zürich et le Kammerchor de Stuttgart.

En mars dernier, il a été invité par l’Auditorium de Lyon pour assurer la direction musicale du spectacle « La Musique Classique c’est quoi ? » avec Sabine Quindou et l’ONL.

Au cours de ses études, Gabriel Bourgoin a pu bénéficier des enseignements de nombreux chefs reconnus tels qu’Esa-Pekka Salonen, David Zinman, Frieder Bernius, Lawrence Foster, Susanna Mälkki, Tito Ceccherini, Enrique Mazzola, Jonathan Darlington, Eberhard Friedrich, Roland Hayrabedian, Timo Nuorane ou encore Peter Manning. Il a par ailleurs eu l’occasion de participer à des concours internationaux, tels que le 1er Concours International de Chef de d’Orchestre d’Opéra à Liège en 2017 et le 8e Concours International pour Jeunes Chefs de Chœurs à Turin en 2015 lors duquel il a été finaliste.

Durant la saison 2016-2017 il a assisté à deux reprises Leonard Slatkin auprès de l’Orchestre National de Lyon ainsi que Patrick Davin sur la production du Mariage Secret de Cimarosa au CNSMD de Paris.

Depuis longtemps animé par un désir de transmission et de partage, Gabriel Bourgoin a toujours travaillé avec des ensembles amateurs. C’est ainsi qu’après avoir été assistant de Jean-Philippe Sarcos de 2010 à 2012 à l’Académie de Musique, il a pris la direction musicale de l’orchestre et de la chorale du lycée Louis le Grand de 2011 à 2017 ainsi que celle de la chorale de la Cité Internationale Universitaire de Paris depuis 2013. Partageant actuellement la direction du Jeune Chœur Symphonique Spirito de Lyon avec Laetitia Toulouse, il a pris depuis janvier 2019 la direction de l’Ensemble Vocal du COGE à Paris.

Conscient des risques auditifs du métier de musicien, Gabriel est engagé dans l’association AuditionSolidarité depuis 2012 en tant qu’ambassadeur. À ce titre, il participe à divers événements (congrès, concerts, actions de prévention), porte une attention particulière au confort auditif des musiciens avec lesquels il travaille, sensibilise les publics devant lesquels il se produit et est parti en mission humanitaire à Madagascar en novembre 2018.

Formation Symphonique

Concerts reportés.

Philharmonie

Concerts reportés.

Soirée inter-formations

Reportée dès la fin du confinement.

Adresse utile 

Église Saint-Marcel :
82 bd de l'Hôpital, 75013 Paris
Métro 5, arrêt Saint-Marcel

Jours & lieux de répètes

Formation Symphonique
Tous les MARDIS de 19h45 à 22h.
chœur : à l'école AgroParisTech
orchestre : au collège Henri Matisse
Philharmonie
Tous les LUNDIS de 19h45 à 22h.
chœur : au collège Henri Matisse
orchestre : au collège Henri Matisse
Ensemble Vocal
Un MARDI sur deux de 19h45 à 22h.
chœur : à l'école AgroParisTech 
Collège Henri Matisse :
27 rue Ernest Renan, 92130 Issy-les-Moulineaux
Métro 12, arrêt Corentin Celton  
École AgroParisTech :
16 rue Claude Bernard, 75005 Paris
Métro 7, arrêt Censier-Daubenton